Les paysages du Monténégro

Rêve de voyage au Monténégro

Le Monténégro, petit joyau de la péninsule des Balkans bordé par la mer Adriatique est une destination européenne incontournable.

Un côté mer turquoise, un autre montagne avec des sommets de plus de 2 500 mètres, ce petit pays pas plus grand qu’une région française vous promet un voyage inoubliable.
Le soleil méditerranéen, les plages, la montagne noire (Monte Negro), les villages chargés d’histoire, la convivialité des habitants et leur attachement aux traditions ravissent le voyageur.

Durmitor Monténégro by Tania_pl

Au coeur d’une nature préservée

Le Monténégro renferme 5 parcs nationaux traversés chacun par des sentiers balisés permettant de belles randonnées. Ces parcs nationaux, le Durmitor, le Biogradska Gora, Lovcen, le lac Skadar et le mont Prokletije, tous différents des uns des autres, regorgent de lacs aux eaux limpides.

Les Bouches de Kotor, Boka Kotorska en serbe/monténégrin, constituent un paysage incomparable,  unique fjord en méditerranée.

4 sites sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : les Bouches de Kotor, la cité de Kotor, celle de Perast, le parc du Durmitor et le canyon de la rivière Tara, plus grand canyon d’Europe.

 

Rivière Tara czu_czu_PL

Au plus profond du canyon de la Tara

Laissez vous tenter par une expédition en canoë itinérante sur l’une des rivières les plus sauvages d’Europe. La rivière Tara, plus grand canyon d’Europe, permet à tous publics de descendre en rafting ses impressionnantes gorges.

Pour les amoureux de road trip

Un air de chanson de Gainsbourg, traverser le Monténégro en voiture ou à moto c’est un peu le Scenic Railway. Il est aisé de visiter le Monténégro et de découvrir l’étendue de tous ses paysages par les routes escarpées qui mènent toujours à des points de vue à couper le souffle…

Montenegro vacances by AstralniHorizonti.jpg

Une destination aux activités diversifiées

Grâce à sa variété de paysages, le Monténégro permet selon la saison de pratiquer moult activités : nautisme, plongée, parachutisme, baignade, randonnée, VTT, trail, rafting, escalade et même le Ski. En effet, deux stations de sports d’hiver offrent une expérience de ski alpin unique sur les rives de l’adriatique, la station de Kolasin et celle de Zabljak.

Pour les férus de patrimoine naturel et culturel, tout au long de l’année les musées et sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO sont accessibles : le parc naturel du Durmitor, le parc Biogradska Gora, le lac Skadar, Les Bouches de Kotor, les cités de Kotor, Perast, Cetinje, Budva et Ulcinj

Vous l’aurez compris, nous voilà au cœur d’une carte postale, qui vous réserve son lot de surprises, comme entrer dans un tableau au paysage enchanté grâce à la magie de Mary Poppins…

Le Monténégro en image

Les incontournables

Le Tour du Monténégro

Les locations de voitures

Les hébergements

 

Publicités

Tivat, le Monte-Carlo du Monténégro

Tivat, ses îles, sa marina

Située au coeur des Bouches de Kotor, classées au patrimoine mondial de l’Unesco, Tivat est une station balnéaire paisible avec un archipel de trois îles paradisiaques, l’île Saint Marc, l’île aux Fleurs et l’île Notre-Dame de la Miséricorde. 

Porto Monténégro, Marina monténégrine

Tivat abrite la célèbre marina Porto Montenegro, l’une des plus luxueuses d’Europe.
La marina compte plus de 800 amarres, dispose d’un golf, d’un complexe commercial et de complexes hôteliers très conforts.

Sa situation est idéale pour passer des vacances au Monténégro, à 15 minutes de Kotor et de Budva, un ferry permet de couper la route des Bouches de Kotor sans faire le grand tour par la route de Perast et Kotor pour 5 € la traversée avec son véhicule. Le Ferry traverse les Bouches de Kotor au niveau de Kamenari et Lepetane, vous menant à l’aéroport de Dubrovnik en 1h30 au lieu de 2h10.

Tivat n’est pas la ville la plus charmante en termes architectural et patrimonial mais la station est dynamique avec ses nombreux restaurants, bars et activités et le panorama sur les Bouches de Kotor est exceptionnelle.

La presqu’île de Lustica, Forte Rose, Mamula et la grotte bleue

Vous découvrirez de jolies criques sur la presqu’île de Lustica, notamment l’anse Przna, Dobra Luka. Vous pourrez boire un verre tout au bout de la presqu’île, au Fort Rose (Forte Rose) et prendre un bateau ou un kayak pour découvrir l’ancienne prison Mamula située en pleine mer adriatique et entrer dans la grotte bleue.
La grotte bleue, du nom de Plava Spilja en monténégrin, à une double entrée large de 15 mètres et une hauteur de 20 à 25 mètres, ce qui permet au bateau d’entrer dedans. Une baignade dans ces eaux bleues turquoises s’imposent ! Une expérience inoubliable… Mais franchement le top est de louer un kayak à forte Rose est de faire tout ce petit parcours avec votre canoë.

L’aéroport se situe à 3 kilomètres de la station.

Manger et sortir à Tivat

Restaurant « Montenegrino » : front de mer
Restaurant « Vino Santo » : front de mer
Restaurant « Prova » : front de mer

Séjour rando-découverte du Monténégro

Un séjour pour les familles et groupes accessible à tous pour découvrir l’essentiel du Monténégro hors des sentiers battus, trois nuits dans le magnifique Fjord des Bouches de Kotor, trois nuits dans le nord à Zabljak dans le parc naturel du Durmitor, et une nuit sur les rives du lac Skadar.

Programme pour 7 nuits / 8 jours au Monténégro

Jour 1 : le Lac Skadar
Arrivée à l’aéroport de Podgorica ou Duvrovnik
Réception par le guide + transfert
Nuit à l’Hôtel Vir à Virpazar sur le lac Skadar

Le lac Skadar se partage entre le Monténégro, propriétaire des deux tiers de sa superficie et l’Albanie. Il se situe à six mètres d’altitude pour une superficie variant de 350 à 550 km², soit le plus grand lac des Balkans. Skadarsko jezero en monténégrin, est la plus grande réserve ornithologique d’Europe avec 270 espèces observées. Le parc naturel national crée en 1983 dans la partie monténégrine représente 40 000 hectares.

Jour 2 : de Virpazar à Zabljak
Le matin, possibilité de balade en bateau sur le lac Skadar, le plus grand lac des Balkans, qui est aussi une merveilleuse réserve ornithologique. Dans l’après-midi ou le matin, route pour Zabljak, situé dans le parc national de Durmitor.
Transfert vers Zabljak dans le parc national Durmitor (2h30)
Nuit à l’hôtel*** à Zabljak

Jours 3 et 4 : le Parc National du Durmitor (UNESCO)
Journées de découverte du parc national du Durmitor classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
(Les trois nuits seront en hôtel 3*** dans la ville de Zabljak)

Jour 3 : Le tour des lacs
Vous commencez votre découverte par le célèbre Crno Jezero (le « lac noir »). Ensuite, vous marchez jusqu’à Zminje Jezero (le « lac du serpent »). Sur le chemin de retour vous découvrez le lac Barno. Vous randonnez sur un terrain plat, à travers des forêts de conifères.
Dénivelé +50/-50m, 4 à 5h de marche

Ou au choix

Après le petit-déjeuner, départ pour une randonnée dans le parc national du Durmitor, objectif ascension du col Previja à 2145m. Une multitude d’animaux : chamois, blaireaux, renards, belettes…
Retour à l’hôtel
6h30 de marche, dénivelé +  800 m, dénivelé – 800 m

Jour 4 : Randonnée vers le lac Jablan
La randonnée commence à partir de Zabljak et vous emmène vers le plus haut lac du Durmitor, situé à 1791m d’altitude.
Randonnée de 5h, ascension + 520m, descente – 520m descente

Jour 5 : Randonnée vers le canyon de la Tara
Vous marchez à travers des champs et forêts jusqu’au belvédère de Curevac (1625m), un des points culminants du canyon de la Tara. A savoir, Le canyon de la Tara est le second plus important du monde après celui du Colorado avec plus de 80 kilomètres de long et une profondeur de 1 300 mètres.
Dénivelé +250/-250m, 4h de marche
Fin d’après-midi transfert vers la baie de Kotor (4h)
Nuit en hôtel 3 * à Dobrota, Kotor ou Prcanj

Jour 6 : de Kotor à Lovcen
Ce matin, vous visitez la vieille ville médiévale de Kotor, couché sous les pentes du mont Lovcen. Un mélange riche d’influences européennes, vénitiennes et byzantines. Nous allons faire une promenade à travers la vieille ville, poursuivre par la marche des anciens remparts pour profiter de la vue sur les toits médiévaux et de la Tour Ivan au sommet des remparts. Ensuite nous poursuivrons à travers le sentier en zigzag sur les pentes du Mont Lovcen, ancienne voie des caravaniers. La randonnée se poursuit vers Krstac puis descente pour revenir à Kotor.
Randonnée de 4h avec dénivelé + 1000m / -1000m
En fin de journée nous vous proposons de visiter la magnifique cité de Perast à 15 kilomètres de Kotor.

Les Bouches de Kotor, Boka Kotorska en Monténgrin, forment une baie de plus de 30 km souvent apparentée à un fjord.

Jour 7 : de Kotor à Tivat par le mont Vrmac
Randonnée très très pittoresque en ce jour 7, qui commence avec un sentier en serpentin qui vous mènera au sommet de la montagne Vrmac, avec un point de vue sur les Bouches de Kotor, d’un côté la citadelle de Kotor, de l’autre la marina de Tivat. Le sentier de randonnée traverse la forêt méditerranéenne accompagnée par le rythme des grillons. Cette sortie offre de magnifiques points de vue sur les Bouches de Kotor.
Arrivée à Tivat puis retour à Kotor en bus
6h de marche, dénivelé + 650m / – 650m et la descente
Nuit en hôtel 3* dans le fjord de Kotor

Jour 8 : Départ 😦
Transfert vers l’aéroport de Podgorica ou Dubrovnik, une dernière vue sur la côte Adriatique…


Prix
4 à 6 personnes : 910 € par personne
7 à 9 personnes : 890 € par personne
10 à 12 personnes : 830 € par personne
14 à 15 personnes : 780 € par personne

Le prix comprend
Les transferts depuis l’aéroport (Podgo ou Dubro)
Le transport des bagages
L’encadrement  par un guide Francophone
Sept petits-déjeuners du J2 au J8
5 diners du J1 au J7
Pique-niques du J2 au J7
Nuit à l’Hôtel Vir à Virpazar « Skadar Lake »
Trois nuits en hôtel à Zabljak
Trois nuits en hôtel dans la baie de Kotor
Transfert du J1 au J8

Le prix ne comprend pas
Sortie en bateau sur le lac Skadar (20€ par personne 2h30 sortie)
Sortie en bateau dans les Bouches de Kotor (130€ pour 3h en groupe)
1 dîner à Kotor et 1 dîner à Zabljak
Les boissons éventuelles, les pourboires
Prestations aériennes

Précision circuit
3 à 6 heures de marche par jour environ
Dénivelé de 300 à 500 mètres
5 jours de marche
Aucune difficulté particulière, chaleur à prendre en compte l’été
Pique-niques à midi, petits déjeuners et dîners pris dans les hébergements ou au restaurant
Accompagnateur monténégrin francophone

Inscrivez-vous ou demandez votre devis

 

Visualisez les séjours avec Terres d’aventure
Spécifiez à Terdav  » Tourisme Monténégro  »
logo-terre-daventure.png

Les parcs nationaux, Mostar & Sarajevo

Un séjour en pleine nature au Monténégro et Bosnie

Le circuit au Monténégro, Bosnie et Dubrovnik en 15 jours
Un magnifique itinéraire qui permettra de découvrir les quatre parcs nationaux du Monténégro, le lac Skadar, le parc du Biogradska Gora, le Durmitor, Lovcen et les Bouches de Kotor. Puis le séjour ira au-delà de la frontière monténégrine à la découverte de Mostar et Sarajevo en Bosnie et si le temps le permet au retour une visite de Dubrovnik… Un voyage complet pour découvrir des sites naturels et culturels inoubliables !

Les points forts de ce circuit
Les quatre parcs nationaux du Monténégro
La découverte de Mostar et Sarajevo, en Bosnie
Un itinéraire entre mer et montagne
Une sortie en bateau privé sur les Bouches de Kotor

Déroulé synoptique

Jour 1 :
Vol pour Dubrovnik
Transfert à Trebinje en Bosnie 1h
Installation à l’hôtel
Dîner libre
Hébergement en hôtel**

Jour 2 :
Départ le matin pour Mostar et visite libre de la ville
Transfert l’après-midi pour Sarajevo
Installation à l’hôtel et dîner
Hébergement en hôtel***

Jour 3 :
Le matin visite guidée de Sarajevo
L’après-midi transfert à Rudinice au Monténégro. Petite balade à partir de l’hébergement jusqu’à un superbe point de vue sur le lac Pivsko
1h de marche
Hébergement en chalet

Jour 4 :
Transfert à Zabljak dans le parc du Durmitor
Nous explorons une partie des 19 lacs glaciaires. Balade jusqu’au lac Noir, Crno Jezero en monténégrin, puis continuation jusqu’au lac des Serpent, Zminje Jezero. Petite montée puis redescente vers le lac Barno. Retour à Zabljak.
Installation à l’hôtel pour 3 nuits
4h30 de marche
Dénivelé + : 50 m
Dénivelé – : 50 m
Hébergement en hôtel**

Jour 5 :
Après le petit-déjeuner départ pour une randonnée dans le parc national du Durmitor, objectif ascension du col Previja à 2 145m. Une multitude d’animaux : chamois, blaireaux, renards, belettes…
Retour à l’hôtel
6h30 de marche
Dénivelé + : 800 m
Dénivelé – : 800 m
Hébergement en hôtel**

Jour 6 :
Randonnée jusqu’au plus haut lac du Durmitor, le lac Jablan à 1 791m.
5h de marche
Dénivelé + : 420 m
Dénivelé – : 420 m
Hébergement en hôtel**

Jour 7 :
Transfert en direction du parc national du Biogradska Gora près de Kolasin. Petite balade autour du lac et dans la forêt vierge.
Nuit en petit chalet/cabines de 2 à 3 personnes avec toilettes communes.

Jour 8 :
Montée en direction du parc national de la Bjelasica où nous retrouvons notre « campement », à savoir des petits chalets en bois installés sur un alpage avec un superbe panorama sur tout le massif. Toilettes et douches à partager
7h de marche
Dénivelé + : 900 m
Dénivelé – : 250 m
Hébergement en chalet

Jour 9 :
Descente jusqu’à Kolasin, puis transfert à Virpazar au bord du lac Skadar.
Installation pour 2 nuits
6h de marche
Dénivelé + : 250 m
Dénivelé – : 950 m
Hébergement en hôtel**

Jour 10 :
Le matin randonnée sur le mont Rumija et dégustation de vin dans le village de Godinje. L’après-midi, possibilité de balade en bateau sur le lac Skadar, en option.
3h de marche
Dénivelé + : 300 m
Dénivelé – : 250 m
Hébergement en hôtel**

Jour 11 :
Transfert à Cetinje, ancienne capitale du Montenegro.
Randonnée à Ivanova Koritapuis montée jusqu’au mausolée de Njegos, roi monténégrin. Visite du mausolée
Transfert à Kotor
Installation pour trois nuits à l’hôtel
3h30 de marche
Dénivelé + : 450 m
Hébergement en hôtel**

Jour 12 :
Montée aux remparts de Kotor
Après-midi libre pour profiter de la ville et de la mer
Déjeuner et dîner libres
1h30 de marche
Dénivelé + : 300 m
Dénivelé – : 300 m
Hébergement en hôtel**

Jour 13 :
Randonnée dans le massif de Vrmac dominant les Bouches de Kotor. Dîner libre
Retour à l’hôtel
4h de marche
Dénivelé + : 600 m
Dénivelé – : 650 m
Hébergement en hôtel***

Jour 14 :
Balade en bateau de 2h30 pour visiter les îles de Perast, notre Dame du Rocher située sur une petite île au milieu des Bouches de Kotor.
Transfert pour rejoindre Herceg Novi
Dîner libre
Installation à l’hôtel.
Hébergement en hôtel**

Jour 15
Transfert à Dubrovnik. Vol retour pour Paris.

Prix : à partir de 1 789 €

Le prix comprend
Le transport aérien
les transferts et le transport des bagages
L’encadrement
Les hébergements en pension complète
La sortie en bateau sur les Bouches de Kotor
Les entrées dans les pars nationaux
L’entrée du mausolée de Njegos et les remparts de Kotor

Le prix ne comprend pas
Les assurances,
Les boissons,
Les repas des J1, J12 et J15
Les dîners des J13 et J14

Précision circuit
4 à 6 heures de marche par jour environ
Dénivelé de 300 à 500 mètres
11 jours de marche
Durée moyenne des étapes : 2h30 à 6h30 par jour
Aucune difficulté particulière, chaleur à prendre en compte l’été
Pique-niques à midi, petits déjeuners et dîners pris dans les hébergements ou au restaurant
Accompagnateur monténégrin francophone

Inscrivez-vous ou demandez votre devis

 

Visualisez les séjours avec Terres d’aventure
Spécifiez à Terdav  » Tourisme Monténégro  »
logo-terre-daventure.png

Le Monténégro en image

Le Monténégro entre mer et Montagne

Des Bouches de Kotor au lac Skadar, de Lovcen au Durmitor, le Monténégro une destination nature et patrimoine, un séjour à la fois mer et montagne, à seulement 3h de la France…

©Photographies de Sébastien Boyer et Romain Mondon

Les incontournables

Vivez les incontournables du Monténégro, la perle de l’adriatique.

Vous trouvez ci-dessous un tour complet des sites à visiter et des spots pour poser vos bagages pour un séjour d’une à trois semaines au Monténégro en fonction de vos préférences.

Kotor Montenegro

A la mer, où dormir en fonction de ce que vous aimez ?

Les Bouches de Kotor : pour les admirateurs de paysages insolites, Fjord, UNESCO
Riviera Budva : pour les fêtards, amateurs d’hôtels de luxe, ambiance méditéranéenne
Sveti Stefan : pour les amoureux de paysages méditérannéens, quartier au calme
Ulcinj et Ada : pour les férus de plages de sable fin, sud du pays aux parfums d’orient

A la Montagne, où dormir en fonction de ce que vous aimez ?

Le Durmitor : pour les amateurs de randonnée, rafting et paysages, UNESCO
Le Biogradska Gora : pour les fanatiques de nature intacte et de randonnées
Plav et son lac : pour les rêveurs et les aventuriers avides de traditions locales

Au centre, où dormir en fonction de ce que vous aimez ?

Le lac Skadar : pour les passionnés de paysages et d’ornithologie, + grand lac des balkans
Cetinje et Lovcen : pour les mordus de parc naturel, montagnes vues sur les Bouches de Kotor
Monastère d’ostrog : pour les friands de patrimoine, monastère troglodyte

De Cetinje au Mont Lovcen

Monter par beau temps au Mont Lovcen culminant à 1750 mètres d’altitude, visiter le mausolée de Petar II Petrovic-Njegoš, grand souverain et poète Monténégrin, puis contempler la vue sur les montagnes monténégrines et la mer adriatique. Se promener dans la capitale historique du Monténégro, Cetinje.

Perast, joyau de l’adriatique

Perast est une ville à l’architecture baroque classée au patrimoine Mondiale de l’Unesco. Au large de la ville se trouve deux îles, l’îles aux morts et l’île Notre-Dame-du-Rocher. L’île aux morts ou encore appelée l’île Saint Georges est un îlot naturel. A sa droite se dresse un îlot artificiel du nom de Notre-Dame des Roches. Il s’agît de la seule île artificielle de la côte adriatique, construite à partir du 22 juillet 1452 par les habitants de Perast. En 1630 fut érigée l’église Notre Dame du Rocher sur cette dernière.
> Tout connaître sur Perast

Le Durmitor, parc national UNESCO

Faire une randonnée dans le Parc Naturel du Durmitor, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il compte 18 lacs d’origine glaciaire. Il est traversé par la rivière Tara, dont le canyon de 82 km est le plus profond après celui du Colorado. Monter au Bobotov Kuk, culminant à 2 528 mètres.
> Découvrez notre séjour randonnée des Parcs Naturel au Monténégro

Kotor, golfe méridional au Monténégro

Visiter la ville de Kotor classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et monter jusqu’au Bastion St Jean à 300 mètres au dessus de la ville et admirer ce chef-d’œuvre de la nature. Les Bouches de Kotor, une baie magnifique apparentée à un Fjord.
> Tout savoir sur les Bouches de Kotor

Le lac Skadar, parc national monténégrin

Se rendre au lac Skadar en partant du port de Virpazar. Il est le plus grand lac des Balkans et c’est une des plus grandes réserves aviaires d’Europe avec 270 espèces d’oiseaux, dont les pélicans.
> Découvrez notre séjour rando-découverte du Monténégro

Kolasin centre de ski et le Biogradska Gora

Se promener dans le Parc National du Biogradska Gora. Il s’agit d’une forêt centenaire, l’une des trois dernières forêts vierges d’Europe. La nature y est intacte et les couleurs se reflétant sur le lac glaciaire Biogradsko jezero y sont époustouflantes.

Ulcinj et l’île d’Ada Bojana

Se baigner dans la mer adriatique sur l’île d’Ada Bojana. Ada Bojana est une île située dans la municipalité d’Ulcinj. L’île a une forme triangulaire, bordée des deux côtés par la rivière Bojana (delta), et par la mer Adriatique. 3 km de plage de sable fin, des maisons sur pilotis, un autre monde…
> Tout savoir sur Ulcinj et ses environs

Le monastère d’Ostrog

Visiter le Monastère d’Ostrog construit dans la roche au XVIIème siècle. Une imprésionnante prouesse architecturale constuite dans la montagne.

Budva et la très chic Sveti Stefan

A ne vraiment pas manquer : La route de Serpentine

Route réalisée entre 1879 et 1884 par un ingénieur croate, la route de Serpentine relie la cité de Kotor au Mont Lovcen (Cetinje). La vue est imprenable sur l’intégralité des Bouches de Kotor. Les couleurs de la mer adriatique, celle des flancs montagneux et les reflets du soleil vous plonge dans un paysage inoubliable. La route compte plus d’une trentaine d’épingles à cheveux. A faire de bonne heure le matin ou en fin de journée, vous pourrez faire une halte au village de Njegusi… Bonne route !

Plages au Monténégro

 

Les plus belles plages du Monténégro

Le Monténégro dispose d’une côte de 293 kilomètres dont 72 de plages réparties sur 117 plages. Nichés entre les îles, les baies, les deltas, les falaises, vous trouverez toujours un bout de plage, de sable fin, de galets ou un ponton pour vous rafraîchir.

 

Dans les Bouches de Kotor vous trouverez des plages de galets ou des pontons. Si vous voulez un bon plan, posez-vous à Perast et allez à la nage jusqu’au deux îles lui faisant face.

Près des Bouches de Kotor, les très belles plages de sable encore sauvages sur la presqu’île de Lustica entre Tivat et Budva donnent le ton méditerranéen.

De Budva à Petrovac, vous trouverez des plages plus ou moins aménagées souvent très chargées.

Puis à partir d’Ulcinj, les plages de sable fin à perte de vue ouvrent la perspective.

La température de l’adriatique
mer adriatique

Herceg Novi : Zanjic, Miriste
Tivat : Plavi horizonti, Kalardovo, péninsule de Lustica exposition est, Przno, mamulat accessible en bateau
Budva : Jaz, Mogren, Ploze, île de Sveti Nikola
Petrovac : Lucica, Krajljicina Plaza, Buljarica
Bar à Ulcinj : Utjeha (galets)
Ulcinj : Velika Plaza plus longue plage de sable de l’adriatique 13 km, Ada Bojana 3 km
Plages nudistes : Ada Bojana (Frontière avec l’Albanie), Crvena Glavica (Sveti Stefan), Njivice (Herceg Novi)

Carte des plages au Monténégro cliquez ici
carte plage montenegro

Tout savoir sur la météo au Monténégro cliquez ici

Météo au Montenegro

Climat, saison et météo en temps réel au Monténégro

Le relief au Monténégro est à l’origine de la diversité de ses climats.
Sur la côte adriatique et dans les Bouches de Kotor les hivers sont doux, comparables à la côte méditerranéenne française, quant au Nord du pays, la neige est l’heureuse gagnante.
L’été en revanche, la chaleur est omniprésente partout, pouvant atteindre facilement 33°C en moyenne. Notons tout de même que les nuits sont fraîches dans le nord entre 11° et 15°.

Podgorica, la capitale, marque la transition entre ces deux climats. Les étés sont très chauds dans cette ville.

Durant l’automne de fortes précipitions montrent le bout de leur nez et placent l’arrière pays monténégrin, de Skadar à Cetinje, recordman de pluviométrie en Europe.

meteo montenegro

Côte adriatique et Bouches de Kotor

Saison de fin avril jusqu’à mi-octobre
Avril, mai, mi-septembre, octobre : 24°
Juin, juillet, Août : 30°

Montagne, Durmitor, Biogradska Gora 

Centres de ski Zabljak et Kolasin : décembre à fin mars
Les randonnées : fin avril à fin septembre.
Juin, juillet, août et septembre : 22° le jour, 13° la nuit

Température de la mer adriatique 
mer adriatique

Météo en temps réel
Find more about Weather in Kotor, M4

Tout savoir sur les plages au Monténégro cliquez ici

 

L’intégrale des Bouches de Kotor

Le circuit au Monténégro en 8 jours
Des randonnées entre mer et montagne, proche de Dubrovnik, en visitant des villes vénitiennes, ça vous dit ? Les célèbres Bouches de Kotor et le parc national de Lovcen sont un paradis pour le randonneur. Le cadre est idéal pour de très belles randonnées en méditerranée. Le niveau du trek est accessible à tous, il permet d’allier sport et détente avec des hébergements confortables.

Les points forts de ce circuit
Mix de randonnées et de visites culturelles
La navigation sur le lac de Skadar, plus grand lac des Balkans
La découverte du massif de l’Orjen et des Bouches de Kotor
Des hébergements confortables

 

 

Déroulé synoptique 
Jour 1 :
Vol Paris/Dubrovnik
Transfert pour Herceg Novi
Installation à l’hôtel pour 3 nuits
Hébergement en hôtel**

Jour 2 :
Randonnée dans le massif de l’Orjen, ascension du plateau, puis cap vers le mont Za Vratlo. Descente vers Borici, avec une vue imprenable sur la mer Adriatique et les Bouches de Kotor.
Retour à l’hôtel
4h de marche
Dénivelé + : 550 m
Dénivelé – : 650 m
Hébergement en hôtel**

Jour 3 :
Randonnée dans le massif de l’Orjen. Découverte de la forteresse de Spanjola et les villages de Matkovici et Kameno. Puis, descente vers le fjord, les Bouches de Kotor, en passant par les villages de Trebesinj et d’Igalo près d’Herceg Novi.
4h30 de marche
Dénivelé + : 550 m
Dénivelé – : 550 m
Hébergement en hôtel**

Jour 4 :
Transfert à Kamenari, village des Bouches de Kotor. Excursion en bateau dans la baie de Kotor, un souvenir inoubliable du voyage ! Après-midi libre pour découvrir la ville de Kotor.
Déjeuner libre (nous vous conseillerons)
Installation pour 4 nuits à l’hôtel au bord de mer dans les Bouches de Kotor à Kotor, Dobrota ou Prcanj.
Hébergement en hôtel**

Jour 5 :
Randonnée dans le parc de Lovcen
Transfert au village de Njegusi, célèbre pour le Prsut (jambon fumé monténégrin).
Montée vers le sommet Jezerski où se trouve le mausolée de Njegos, Roi Monténégrin : panorama impressionnant sur le parc national et les Bouches de Kotor par temps clair.
Transfert à Cetinje, ancienne capitale du Monténégro, où vous disposez de temps libre pour visiter la ville et ses musées.
Retour à l’hôtel
4h de marche
Dénivelé + : 800 m
Hébergement en hôtel**

Jour 6 :
Randonnée jusqu’à Krstac sur les pentes du Mont Lovcen, en partant de Kotor, en passant par ses remparts. En cours de chemin, visite des ruines de la forteresse Saint-Jean, puis continuation pour le Krstac, via Spiljari et Zanjev Do.
6h30 de marche
Dénivelé + : 950 m
Dénivelé – : 950 m
Type d’hébergement : en hôtel **

Jour 7 :
Après le petit déjeuner, départ pour Virpazar, village du bord du lac Skadar, puis court transfert au village de Godinje. Courte balade dans la ville et dégustation de vin, la région du vignoble monténégrin. Retour à Virpazar et balade en bateau (2h30) sur le lac Skadar.
Hébergement en hôtel **

Jour 8 :
Transfert à l’aéroport de Dubrovnik et vol retour
En fonction des horaires du vol de retour, visite possible du centre historique de Dubrovnik.

 

 

Prix : à partir de 1 199 €

Le prix comprend
Le transport aérien
les transferts et le transport des bagages
L’encadrement
Les hébergements en pension complète
Les sorties en bateau sur la lac Skadar et les Bouches de Kotor
Les entrées dans les pars nationaux
L’entrée du mausolée de Njegos et les remparts de Kotor

Le prix ne comprend pas
Les assurances
Les boissons et les déjeuners des J1, J4 et J8

Supplément chambre single : 195 € pour le séjour

Précision circuit
4 à 6 heures de marche par jour environ
Dénivelé de 300 à 500 mètres
4,5 jours de marche
Durée moyenne des étapes : 2h30 à 6h30 par jour
Aucune difficulté particulière, chaleur à prendre en compte l’été
Pique-niques à midi, petits déjeuners et dîners pris dans les hébergements ou au restaurant
Accompagnateur francophone

Cartes des Bouches de Kotor
cartes des Bouches de Kotor

Inscrivez-vous ou demandez votre devis

 

 

Plus d’informations sur les Bouches de Kotor

Les Bouches de Kotor

Les Bouches de Kotor, paradis sur terre

A 40 minutes de Dubrovnik, s’ouvre le plus long « fjord » de la méditerranée ; les Bouches de Kotor justifient à-elles seules un voyage au Monténégro.

Que vous y accédiez en voiture, avion ou bateau, l’arrivée dans les Bouches de Kotor laisse un souvenir inoubliable ! Le compteur de beauté, si cela existait, exploserait…

Les Bouches de Kotor, Boka Kotorska en Monténgrin, forment une baie de 30 km apparentée à un fjord, même si le terme géologique n’est pas strictement correct. Il s’agît en réalité d’un canyon submergé. La baie de Kotor est composée de quatre golfes intérieurs Risan, Perast, Kotor et Tivat. Le plus important des golfes est celui de Tivat. La Baie se divise en quatre communes à visiter lors de votre séjour au Monténégro, Herceg Novi, Risan (Perast), Kotor et Tivat.

Du patrimoine naturel au patrimoine culturel

Les Bouches de Kotor abritent un patrimoine naturel et architectural époustouflant. Les montagnes dans la mer, une mer d’huile, des villages historiques, des villes vénitiennes, une route d’herceg Novi à Tivat magnifique, des îles, une forteresse, Depuis l’année 1979, année où le Monténégro fut touché par un violent séisme, les Bouches de Kotor sont inscrites au patrimoine mondial de L’UNESCO.

Pour vos vacances, les plus sportifs peuvent passer leur temps en kayak, VTT, plongée et randonnée. Les plagistes trouveront leur bonheur particulièrement du côté de Tivat. Les amateurs de culture peuvent rechercher des objets d’art dans les musées et visiter de nombreuses églises. Quel que soit votre trip, il est impossible d’échapper à la romance de cette baie à couper le souffle .

En attendant de découvrir ce paysage incroyable vous pouvez regarder le film avec Romain Duris « L’homme qui voulait vivre sa vie » qui reflète assez bien la vie des Bouches de Kotor ou vous laisser conter la puissance de ce site par le très célèbre Pierre Loti dans Pasquala Ivanovitch : « Les bleus irisés des montagnes, les bleus crus de la mer, les verts d’émeraude des myrtes qui couvrent les rochers, les rouges des grenades, les verts sombres des oliviers et tout en haut les mornes de pierre se découpent sur le ciel, en gris clair de cendres, en blancheur de lave. »

Les villes en détails : KotorPerast – Herceg NoviTivat

L’intégrale des Bouches de Kotor en randonnée

Carte des Bouches de Kotor

cartes des Bouches de Kotor

Ulcinj, parfum d’orient

Vous êtes avide de parfum d’orient ? Ulcinj est sans conteste une ville à part sur la côte Monténégrine.

Situation :
– à 10 minutes d’Ada Bojana
– à 30 minutes de Bar
– à 1h20 de Podgorica
– à 1 heure de Tivat

 

La riviera d’Ulcinj s’étend sur 35 kilomètres du Cap « Stari Ulcinj » jusqu’à la frontière albanaise. Débutant à l’Ouest par des criques et caps, la côte laisse la place à des plages de sable fin de la « petite plage » du centre ville jusqu’à « Ada Bojana », en passant par la plus longue plage de la côte adriatique « Velika Plaza ». Orangers, oliviers, figuiers, vignes et plantations de tabac dessinent le paysage de l’arrière pays.

Ulcinj est la ville la plus méridionale du Monténégro. Située à proximité de la frontière albanaise et du lac skadar, cette station balnéaire est atypique par son appartenance monténégrine et sa culture orientale. La municipalité d’Ulcinj abrite un patrimoine naturel et architectural pas des moindres. La ville fût fondée au Vème siècle avant J-C par les Grecs. Ces derniers en firent un port de pêche.

 

La ville passa sous la domination de l’empire romain d’orient à partir du IIème siècle avant J-C. Pôle commercial important de la province serbe de Raska au Moyen-âge, Ulcinj devint vénitienne en 1405. En 1571 les Turcs en prirent le contrôle. Puis Ulcinj se fit connaître pour sa réputation de ville de pirates. En effet au XVIIème siècle les corsaires maltais et d’Afrique du Nord venaient se réfugier et protéger leur butin à l’abri dans la « petite plage ». L’écrivain espagnol Cervantès y aurait été emprisonné par les corsaires en 1571. La ville fut conquise par le Monténégro en 1881.

L’histoire d’Ulcinj a laissé de belles traces ; on y trouve la vielle ville médiévale fortifiée, plus d’une trentaine d’églises et mosquées. Elle concentre des richesses naturelles importantes, l’île d’Ada Bojana, Velika Plaza (la plus longue plage de l’adriatique 12 km), une oliveraie de plus de 88 000 arbres (Valdanos), le lac Sasko. Il est même envisageable d’aller faire une petite escapade en Albanie. Le centre ville est concentré autour de la « petite plage ». Il s’agît d’une petite cité animée pour passer de douces vacances au Monténégro.

 

Le conseil de Tourisme Monténégro :

Ulcinj mérite au moins une à deux journées de découverte et constitue un lieu de séjour totalement différent du reste de la côte monténégrine. Traversez l’oliveraie, visitez la vieille ville, faîtes le marché « Zelena » les mardis et vendredis, prenez la route de la côte Est de la « plage des femmes » à Velika Plaza. Poussez la visite jusqu’à Ada Bojana, et déjeunez dans les restaurants sur pilotis le long du fleuve Bojana. Après un bon repas, enfoncez vous dans l’arrière pays jusqu’au lac Sasko.

La gare routière se situe à moins de 20 minutes à pied de la vielle ville. Vous trouverez des bus à destination de Budva (7 €), Podgorica (9 €) et Dubrovnik (24 €) de 5h45 à 16h.

Manger et sortir à Ulcinj
Restaurant « Terra Promessa » : vieille ville
Restaurant « Grand » : boulevard Marsala Tita

Herceg Novi, cité jardin

Herceg Novi, l’entrée des Bouches de Kotor aux portes de Dubrovnik

Herceg Novi, la cité-jardin du Monténégro se situe dans les Bouches de Kotor à une cinquantaine de kilomètres de Dubrovnik en Croatie.

Situation :
– à 29 kilomètres de l’aéroport de Dubrovnik
– à 45 minutes de Kotor
– à 1 heure et 20 minutes de Budva
– à 2 heures et 30 minutes de Podgorica

La station balnéaire monténégrine jouit d’un cadre remarquable sur la côte adriatique, à l’entrée des Bouches de Kotor. Le climat y est particulièrement agréable ; la végétation est luxuriante faite de magnolias, cactus, agaves, eucalyptus, grenadiers ou encore bougainvilliers, témoins d’un passé maritime important. Ce jardin botanique attire de nombreux artistes pour la douceur de vivre ambiante.

Pratique pour une arrivée à l’aéroport de Tivat ou de Dubrovnik, la ville fondée au XIVème siècle par le roi bosniaque Tvrtko offre de multiples avantages pour passer d’excellentes vacances au Monténégro, sorties, patrimoine, repos, visites des Bouches de Kotor ou encore pour une escapade à Dubrovnik.

Herceg Novi fut investie à tour de rôle par les Turcs, les Espagnols, les Vénitiens et les Autrichiens, ce qui lui confère un patrimoine riche. Elle porte les témoignages de ce passé mouvementé par son architecture, ses nombreuses petites places reliées par d’étroites ruelles. La ville fut connue par différents noms, tels que Sveti Stefan, Castrum Novum, Castel Nuevo pour finir par s’appeler Herceg Novi. Elle a été conquise par les Turcs au XVème siècle. Les Espagnols en prirent brièvement le contrôle de 1538 à 1539 et décidèrent de renforcer les fortifications existantes. En 1687, les Monténégrins aidés des vénitiens chassèrent les Turcs de la ville et elle passa sous la domination de Venise. Au XVIIIème et XIXème siècle, Autrichiens (1797 – 1806), Russes (1806 – 1807), Français (1807 – 1813) et Anglais se disputèrent la petite cité. Elle fut rattachée en 1923 au royaume yougoslave comme toutes les villes de la côte dalmate.

Le conseil de Tourisme Monténégro
Lieu de villégiature des plus agréables au Monténégro, la riviera d’Herceg Novi vaut le détour si vous êtes en vacances dans les Bouches de Kotor ou jusqu’à Budva. Elle constitue un lieu de séjour idéal pour visiter les Bouches de Kotor et pour vous échapper quelques heures à Dubrovnik. La ville d’Herceg Novi possède de nombreuses richesses patrimoniales : le monastère orthodoxe de Savina construit au XVIème siècle, le jardin botanique, le musée historique, la vieille ville, la tour de l’horloge « Sahat-Kula » monument de l’époque turque situé au centre ville séparant la place basse de la ville de la place haute, la forteresse ottomane « Kanli-Kula ».

Manger et sortir à Herceg Novi
Restaurant « Gradska Kafana » : vieille ville
Restaurant « Klub Knjizevnika » : rue Njegoseva
Restaurant « Catovica Mlini » : à Morinj 15 km vers Perast – Gastro+
Meilleur restaurant du Monténégro cadre sublime, ancien moulin !
Bar « Yachting club 32 » : front de mer

Budva et sa Riviera

Budva, sa citadelle, ses plages, ses fêtes

Budva et sa riviera, centre de tourisme au Monténégro, reconnu pour ses plages de sable, sa vie nocturne active, sa ville vénitienne. Budva est la station touristique dynamique du Monténégro de juin à septembre.

Situation :
– à 15 minutes de Kotor
– à 30 minutes de Bar
– à 1 heure de Podgorica
– à 15 minutes de Tivat

Budva est la station balnéaire des amateurs de soleil sirotant un cocktail sous un parasol de paille en face d’une mer turquoise. Ou aussi pour les fêtards !!!

Mais Budva est bien plus que ça ! Elle est l’une des plus anciennes villes de la méditerranée. Ville fortifiée par les vénitiens, Budva fut en partie détruite par le séisme de 1979 comme sa voisine Kotor. Elle a été reconstruite avec minutie pendant huit années.

Occupée par les Illyriens, fondée par les Grecs, puis ligne de rupture entre l’empire romain d’orient et l’empire romain d’occident, Budva devient vénitienne pendant plus de trois siècles de 1443 à 1797, faisant d’elle la ville la plus méridionale de la république de Venise.

La large Baie de Budva a permis une urbanisation massive de l’époque titiste à aujourd’hui. Mais la vieille ville n’a pas perdu  son charme et mérite largement le détour.

Vous pourrez vous promener le long du port de plaisance, vous perdre dans les ruelles de la citadelle et monter en haut des remparts (2€ par personne). Vous bénéficierez d’une vue extraordinaire sur les toits de la ville et sur l’île de Sveti Nikola.

L’église Saint-Ivan, le monastère bénédictin Santa Maria de Punta et l’église de la Sainte Trinité sont à visiter.

Il fait bon se perdre dans ses ruelles puis s’installer en terrasse sur la plage au pied des remparts. Budva est réputée pour ses soirées animées !

A proximité de Budva, vous trouverez de magnifiques plages : Slovenska Plaza, Mogren, Jaz… et pour 2,50 € seulement vous pourrez prendre un bateau-passeur pour vous baigner dans les eaux claires de Sveti Nikola à 5 minutes.

Le conseil de Tourisme Monténégro
Etape agréable de septembre à juin, Budva mérite au moins une demie-journée de visite sans compter un détour en voiture à Sveti Stefan. Prenez le bac et allez vous baigner à partir de l’île de Sveti Nikola, renommée pour les touristes « Hawaï Montenegro ».
Pour les personnes voulant faire la fête dans un cadre très agréable, sous la chaleur, Budva est la destination. Elle abrite également la très grande discothèque Top Hill, le Trocadéro, le bar branché « Casper »…

Manger et sortir à Budva

Restaurant  « Porto » : jetée de slovenska Plaza – Gastro
Restaurant  » Bruno » : hôtel Avala resort – Gastro++
Bar « Casper » : vieille ville
Discothèque : Top Hill

SEA DANCE FESTIVAL 2018 Budva en Juillet prochain

Perast et ses palais baroques

Si vous avez prévu de longer les Bouches de Kotor, qui justifient à elles-seules un voyage au Monténégro, alors une escapade romantique dans  la jolie petite ville de Perast s’impose.

Situation : A 3 kilomètres au Sud de Risan sur la route côtière.
– à 20 minutes de Kotor
– à 35 minutes de Herceg-Novi
– à 2 heures de Podgorica

Petite merveille du Monténégro, ce petit village de pêcheurs et charpentiers de marine saura vous séduire : sous domination vénitienne entre 1420 et 1797,  l’architecture baroque (on dénombre plus de 200 palais) de la ville et la présence de nombreuses églises témoignent de l’influence italienne.

Au bord de l’eau, vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur les Bouches de Kotor et sur les deux îles faisant face à Perast : L’Abbaye de Saint George entourée de cyprès à gauche et l’île artificielle où se trouve l’Eglise Notre Dame du Récif à droite.

Après un déjeuner à profiter de ce cadre idyllique, vous pourrez visiter le palais Bujovic abritant  le musée maritime de Perast, l’Eglise Saint Nicolas puis emprunter un taxi boat pour rejoindre les deux îlots.

Le conseil de Tourisme Monténégro
Etape incontournable au Monténégro, Perast mérite au moins une demi-journée de visite, un restaurant au calme au bord de l’eau et une sortie en mer dans les Bouches de Kotor (Nous contacter).

Manger à Perast
Restaurant « Conte » : front de mer, cadre exceptionnel, cuisine très bonne.

Kotor, la magnifique

La ville incontournable au Monténégro

Il suffit de poser un pied à Kotor pour comprendre son inscription au Patrimoine de l’Unesco et tomber sous son charme.

Situation de Kotor :

– à 56 kilomètres de l’aéroport de Dubrovnik
– à 15 minutes de Budva
– à 15 minutes de Perast
– à 1 heures et 45 minutes de Podgorica

 

En partie détruite lors du tremblement de terre de 1979, cette ville médiévale, entourée d’une impressionnante muraille de défense, bénéficie d’un patrimoine unique et d’un site incomparable.

Venez profiter du calme de la vieille ville au petit matin en sillonnant ses ruelles et placettes pavées.

Rechargez ensuite vos batteries autour d’un bon déjeuner au soleil dans l’une des superbes terrasses où vous pourrez déguster des fruits de mer tout en contemplant la vue sur la baie. De l’énergie, vous en aurez en effet besoin pour grimper les 1 426 marches irrégulières permettant d’accéder à la forteresse Saint-Jean. Un petit effort d’une demi heure qui sera bien récompensé : la vue sur Kotor et sa baie est imprenable et vous laissera le souffle coupé, tout comme la marche d’ailleurs !

 

Le conseil de Tourisme Monténégro
Etape incontournable au Monténégro, la ville de Kotor mérite au moins deux jours de visite et constitue un lieu de séjour parfait pour visiter les Bouches de Kotor qui justifient à-elles seules un voyage au Monténégro.

Sortir et manger à Kotor

Restaurant « Citadela » : vieille ville
Restaurant « Cesarica » : vielle ville
Restaurant « Galion » : Hors vielle ville rue Suranj – Gastro
Discothèque « Maximus » : vieille ville

Venir au Monténégro

Les avions vers le Monténégro

Trois aéroports desservent le Monténégro, Podgorica, Tivat sur la côte ou Dubrovnik en Croatie à 35 km de la frontière monténégrine. L’aéroport de Podgorica se situe à 10 km du centre, comptez 10 euros en taxi pour rejoindre le centre tout comme Tivat ou alors louez une voiture à l’aéroport de Podgorica par notre biais.

Les lignes Paris ou Brussels ou Francfort à Podgorica 
Monténégro Airlines
vols directs réguliers à partir de 260 €
Air Serbia
vols réguliers avec escale à Belgrade à partir de 340 €
Ryanair
aéroport de Bruxelles Charleroi à partir de 180 €

Les lignes Paris à Dubrovnik
Easyjet
vols directs réguliers à partir de 180 €
Croatia airlines
vols réguliers avec souvent escale à Zagreb à partir de 190 €.

Ou réservez votre vol avec alibabuys

Pour se rendre au Monténégro à partir de l’aéroport de Dubrovnik, vous avez des navettes toutes les 15 minutes à destination du centre de Dubrovnik = 5 € soit une trentaine de Kruna croates. Vous avez des bureaux de change à l’aéroport et à la gare de bus. Ensuite vous avez un bus par jour à destination d’Herceg Novi, Risan, Kotor à 15h30 de Dubrovnik centre au Monténégro ou louez une voiture à l’aérport de Dubrovnik par notre biais.

 

Les trains : Le trajet entre Bar sur la côte monténégrine et Podgorica via le lac Skadar coûte une dizaine d’euros. De Belgrade à Podgorica et vice et versa comptez 16 € à 18 € pour 14h de train. Achetez votre billet directement sur place très facilement.
Consultation des horaires – compagnie serbe

Les bus : des tarifs bas de 2 à 10 € pour traverser le pays.
Dans chaque ville et village vous trouvez une gare de bus (autobusna stanica). Les liaisons sont très bien renseignées et fréquentes ; un bus toutes les heures environ, parfois moins entre Podgorica et les villes côtières.
Vous disposez également de liaisons à destination de Dubrovnik, Sarajevo, Belgrade…
Le bus est un moyen de transport très utilisé par les Monténégrins, ce qui rend d’autant plus agréable et convivial votre séjour.

Depuis la Croatie : 20 € environ de Podgorica à Dubrovnik et vice versa puis comptez 50 € pour le trajet de Podgorica à Zagreb.

De Podgorica à la Croatie – Bus Montenegro Croatie
Podgorica Dubrovnik 6h00 (mardi, mercredi et dimanche) et 15h00 (vendredi) 18 €
Podgorica Zagreb 15h00 (vendredi) 49 €
De Podgorica à la Macedoine – Bus Montenegro Macedoine
Podgorica Skopje 9h45 (mardi, vendredi et dimanche) 38 €
De Podgorica à Istanbul – Bus Montenegro Turquie
Podgorica Istanbul 7h30 (tous les dimanches) 49 €

Quand partir au Monténégro cliquez ici

Sortir au Monténégro

La gastronomie au Monténégro

La cuisine et les produits sont de très bonne qualité au Monténégro.

Au restaurant vous en avez pour votre argent. Le bon marché se situe entre 2,90 € et 10 €, la cuisine locale entre 8 et 30 €, puis la gastronomie à partir de 30 €.

Le pourboire est fortement conseillé au Monténégro ; n’hésitez pas à laisser de 5% à 10% de l’addition. Bien souvent les restaurants locaux de montagne à prix raisonnables restent les meilleurs.

La double influence géographique du Monténégro, balkanique puis méditerranéenne, mélangée à la diversité culturelle, lui confère une gastronomie assez diversifiée. Ainsi on retrouve de bonnes pizzerias à profusion, des restaurants de cuisine locale tout comme des restaurants de fruits de mer et de poisson puis bien entendu des légumes de qualité cuisinés à l’huile d’olive. Les fruits et légumes ont du goût au Monténégro !

Les spécialités locales incontournables :

Kajmak : crème de lait caillée servant de composition pour les plats ou pour la cuisson.

kacamak : purée de pomme de terre, de farine de maïs, de kajmak, et de fromage.

Rastan : choux mijoté avec des carottes, pommes de terres, lard fumé, saucisses.

Cevapcici : viande hachée mélangée avec des oignions et roulée en cylindre.

Prsut : jambon fumé

Njegusi steak : escalope de porc panée au fromage et jambon fumé.

Escalope Karadjordje : escalope de porc ou de veau panée et fourrée au kajmak.

Sarma : feuilles de chou farcies de viande hachée et de riz.

Sir : les fromages de vache ou de brebis (le prljo), les fromages fumés.

Sopska Salad : tomates, concombres, poivrons, fromages – accompagnement fameux.

Desserts : nombreux gâteaux, crêpes, baklavas (feuilletés aux noix et à l’huile d’olive).

Les vins du Monténégro sont également très agréables. Ils sont principalement produits autour du lac Skadar, une région fertile. Parmi les rouges nous conseillons le Vranac Pro Corde (Vin sombre, tannique, puissant) et parmi les blancs, le Krstac (vin blanc sec). http://www.plantaze.com

La bière monténégrine Niksicko Pivo est bonne, légère, rafraîchissante.

La rakia ou rakija est l’eau-de-vie dans les Balkans, à la poire kruska, à la prune Sljivovica, aux raisins Loza. On en retrouve bien entendu à la pêche, abricot, coing, pomme, figue, miel…
« Molim vas jeden Sliva ? ».
La rakia est un véritable rite dans les balkans. Vous pourrez l’accompagner d’un café turc, Turska kafa.

Si vous souhaitez sortir, le Monténégro ne manque pas de cafés, de restaurants, de pubs, de discothèques… Vous trouverez facilement un établissement vous correspondant, de bonne qualité…

A vous de choisir !

Manger et Sortir à Podgorica

Restaurant « Dvor » : proche vieille horloge
Restaurant « Pod Volat » : proche vieille horloge
Restaurant « Imanje Knjaz » : rue Mareza, sur rivière
Bar « Berlin Café » : proche théâtre
Bar « Soul » : proche théâtre
Bar « Budha Bar » : proche nouveau pont « Millénium »

Manger et sortir à Kotor
Fiche de la ville cliquez ici

Restaurant « Citadela » : vieille ville
Restaurant « Cesarica » : vielle ville
Restaurant « Galion » : Hors vielle ville rue Suranj – Gastro
Discothèque « Maximus » : vieille ville

Manger et sortir à Herceg Novi
Fiche de la ville cliquez ici

Restaurant « Gradska Kafana » : vieille ville
Restaurant « Klub Knjizevnika » : rue Njegoseva
Restaurant « Catovica Mlini » : à Morinj 15 km vers Perast – Gastro+
Meilleur restaurant du Monténégro cadre sublime, ancien moulin !
Bar « Yachting club 32 » : front de mer

Manger à Perast
Fiche de la ville cliquez ici

Restaurant « Conte » : front de mer cadre exceptionnel

Manger et sortir à Tivat
Fiche de la ville cliquez ici

Restaurant « Montenegrino » : front de mer
Restaurant « Vino Santo » : front de mer
Restaurant « Prova » : front de mer

Manger et sortir à Budva
Fiche de la ville cliquez ici

Restaurant « Porto » : jetée de slovenska Plaza – Gastro
Restaurant  » Bruno » : hôtel Avala resort – Gastro++
Bar « Casper » : vieille ville
The discothèque : Top hill

Manger et sortie à Bar

Restaurant « Kaldrma » : ville
Restaurant « Konoba Kula » : ville

Manger et sortir à Ulcinj
Fiche de la ville cliquez ici

Restaurant « Terra Promessa » : vieille ville
Restaurant « Grand » : boulevard Marsala Tita

Manger et sortir à Cetinje

Restaurant « Etno Kuca Hogar » : Ivanova Korita
Restaurant « Vidikovac » : centre ville

Manger et sortir à Niksic

Restaurant « Socica » : centre ville, proche hôtel Piva

Manger et sortir à Zabljak

Restaurant « Durmitor » : centre station
Restaurant « Javorovaca » : proche piste de ski
Restaurant « Stela » : proche gare routière
Bar « Cudna Suma » : proche hôtel Zabljak

Sea Dance Festival de Budva

Pourquoi choisir le Monténégro ?

Le Monténégro, une nouvelle destination touristique dépaysante et pourtant si proche…

Il n’est pas toujours évident de choisir la destination pour ses vacances !

Maman cherche du soleil et du calme, papa veut de l’aventure, les enfants rêvent de plage et d’animation ! Le Monténégro est la destination en vogue qui accordera toute la famille.

Le Monténégro, la perle de l’adriatique, est unique à bien des égards ! Sa superficie est de 13 812 km², soit un peu plus grand que l’île de France pour une population de 685 000 habitants. La capitale Podgorica abrite 152 000 habitants.

Une si petite surface qui renferme un patrimoine naturel et architectural dense : les Bouches de Kotor, le Durmitor et le canyon de la rivière Tara, le lac Skadar, Velika Plaza et l’île d’Ada Bojana, Sveti Stefan et les villes vénitiennes de la côte…

Les Bouches de Kotor (UNESCO) :

Boka Kotorska en Monténégrin forment une baie de plus de 30 km souvent apparentée à un fjord. Elles abritent les villes vénitiennes de Perast, Kotor et la marina Porto Monténégro de Tivat.
En savoir plus sur les Bouches de Kotor

Le Durmitor (UNESCO) :

Le parc national du Durmitor couvre une superficie de 39 000 hectares. Il comprend entre autres, le canyon de la Tara, le lac noir ou Crno Jezero en Monténégrin et la municipalité de Zabljak. Le canyon de la Tara est le second plus important du monde après celui du Colorado avec plus de 80 kilomètres de long et une profondeur de 1 300 mètres.

Le lac Skadar :

se partage entre le Monténégro, propriétaire des deux tiers de sa superficie et l’Albanie. Il se situe à six mètres d’altitude pour une superficie variant de 350 à 550 km², soit le plus grand lac des Balkans. Skadarsko jezero en monténégrin, est la plus grande réserve ornithologique d’Europe avec 270 espèces observées.

Velika Plaza :

est la plus longue plage de sable de la côte adriatique, 13 km jusqu’à l’incroyable île d’Ada Bojana située à la frontière avec l’Albanie.

Les villes à visiter au Monténégro :

plus belles les unes que les autres, les villes de Perast (UNESCO), Kotor (UNESCO), Herceg Novi et Ulcinj sont à visiter, voire Budva hors période estivale !
En savoir plus sur les villes

Quelles activités pratiquer au Monténégro ?

Sur la côte vous pourrez profiter du climat méditerranéen et des 25° de la mer adriatique, de la randonnée notamment vers le mont Lovcen, des sorties en mer, du kayak, de la plongée, du parapente…

En montagne, dans les massifs du Durmitor, Prokletije et Bijelasica, la randonnée, le rafting et le VTT sont à l’ordre du jour.

Le Monténégro plaît aux Français, Belges et Suisses. Depuis 2011, ils figurent parmi les premières clientèles. La présence de la ligne directe régulière entre Paris et Podgorica assurée par la compagnie nationale Monténégro Airlines contribue largement au développement du tourisme. Ryanair a ouvert une ligne Bruxelles Charleroi à destination de Podgorica tous les lundis d’avril à octobre. La compagnie lowcost affiche des tarifs assez avantageux ; il faudra soit prendre le thalys au départ de gare du nord à Paris soit un covoiturage Paris-Brussels puis ajouter un transfert d’une heure de 18 € de la gare Midi de Brussels à l’aéroport Charleroi.

Venir au Monténégro

Quand partir au Monténégro cliquez ici