Le Monténégro en image

Le Monténégro entre mer et Montagne

Des Bouches de Kotor au lac Skadar, de Lovcen au Durmitor, le Monténégro une destination nature et patrimoine, un séjour à la fois mer et montagne, à seulement 3h de la France…

©Photographies de Sébastien Boyer et Romain Mondon

Publicités

Les incontournables

Vivez les incontournables du Monténégro, la perle de l’adriatique.

Vous trouvez ci-dessous un tour complet des sites à visiter et des spots pour poser vos bagages pour un séjour d’une à trois semaines au Monténégro en fonction de vos préférences.

Kotor Montenegro

A la mer, où dormir en fonction de ce que vous aimez ?

Les Bouches de Kotor : pour les admirateurs de paysages insolites, Fjord, UNESCO
Riviera Budva : pour les fêtards, amateurs d’hôtels de luxe, ambiance méditéranéenne
Sveti Stefan : pour les amoureux de paysages méditérannéens, quartier au calme
Ulcinj et Ada : pour les férus de plages de sable fin, sud du pays aux parfums d’orient

A la Montagne, où dormir en fonction de ce que vous aimez ?

Le Durmitor : pour les amateurs de randonnée, rafting et paysages, UNESCO
Le Biogradska Gora : pour les fanatiques de nature intacte et de randonnées
Plav et son lac : pour les rêveurs et les aventuriers avides de traditions locales

Au centre, où dormir en fonction de ce que vous aimez ?

Le lac Skadar : pour les passionnés de paysages et d’ornithologie, + grand lac des balkans
Cetinje et Lovcen : pour les mordus de parc naturel, montagnes vues sur les Bouches de Kotor
Monastère d’ostrog : pour les friands de patrimoine, monastère troglodyte

De Cetinje au Mont Lovcen

Monter par beau temps au Mont Lovcen culminant à 1750 mètres d’altitude, visiter le mausolée de Petar II Petrovic-Njegoš, grand souverain et poète Monténégrin, puis contempler la vue sur les montagnes monténégrines et la mer adriatique. Se promener dans la capitale historique du Monténégro, Cetinje.

Perast, joyau de l’adriatique

Perast est une ville à l’architecture baroque classée au patrimoine Mondiale de l’Unesco. Au large de la ville se trouve deux îles, l’îles aux morts et l’île Notre-Dame-du-Rocher. L’île aux morts ou encore appelée l’île Saint Georges est un îlot naturel. A sa droite se dresse un îlot artificiel du nom de Notre-Dame des Roches. Il s’agît de la seule île artificielle de la côte adriatique, construite à partir du 22 juillet 1452 par les habitants de Perast. En 1630 fut érigée l’église Notre Dame du Rocher sur cette dernière.
> Tout connaître sur Perast

Le Durmitor, parc national UNESCO

Faire une randonnée dans le Parc Naturel du Durmitor, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il compte 18 lacs d’origine glaciaire. Il est traversé par la rivière Tara, dont le canyon de 82 km est le plus profond après celui du Colorado. Monter au Bobotov Kuk, culminant à 2 528 mètres.
> Découvrez notre séjour randonnée des Parcs Naturel au Monténégro

Kotor, golfe méridional au Monténégro

Visiter la ville de Kotor classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et monter jusqu’au Bastion St Jean à 300 mètres au dessus de la ville et admirer ce chef-d’œuvre de la nature. Les Bouches de Kotor, une baie magnifique apparentée à un Fjord.
> Tout savoir sur les Bouches de Kotor

Le lac Skadar, parc national monténégrin

Se rendre au lac Skadar en partant du port de Virpazar. Il est le plus grand lac des Balkans et c’est une des plus grandes réserves aviaires d’Europe avec 270 espèces d’oiseaux, dont les pélicans.
> Découvrez notre séjour rando-découverte du Monténégro

Kolasin centre de ski et le Biogradska Gora

Se promener dans le Parc National du Biogradska Gora. Il s’agit d’une forêt centenaire, l’une des trois dernières forêts vierges d’Europe. La nature y est intacte et les couleurs se reflétant sur le lac glaciaire Biogradsko jezero y sont époustouflantes.

Ulcinj et l’île d’Ada Bojana

Se baigner dans la mer adriatique sur l’île d’Ada Bojana. Ada Bojana est une île située dans la municipalité d’Ulcinj. L’île a une forme triangulaire, bordée des deux côtés par la rivière Bojana (delta), et par la mer Adriatique. 3 km de plage de sable fin, des maisons sur pilotis, un autre monde…
> Tout savoir sur Ulcinj et ses environs

Le monastère d’Ostrog

Visiter le Monastère d’Ostrog construit dans la roche au XVIIème siècle. Une imprésionnante prouesse architecturale constuite dans la montagne.

Budva et la très chic Sveti Stefan

A ne vraiment pas manquer : La route de Serpentine

Route réalisée entre 1879 et 1884 par un ingénieur croate, la route de Serpentine relie la cité de Kotor au Mont Lovcen (Cetinje). La vue est imprenable sur l’intégralité des Bouches de Kotor. Les couleurs de la mer adriatique, celle des flancs montagneux et les reflets du soleil vous plonge dans un paysage inoubliable. La route compte plus d’une trentaine d’épingles à cheveux. A faire de bonne heure le matin ou en fin de journée, vous pourrez faire une halte au village de Njegusi… Bonne route !

Budva et sa Riviera

Budva, sa citadelle, ses plages, ses fêtes

Budva et sa riviera, centre de tourisme au Monténégro, reconnu pour ses plages de sable, sa vie nocturne active, sa ville vénitienne. Budva est la station touristique dynamique du Monténégro de juin à septembre.

Situation :
– à 15 minutes de Kotor
– à 30 minutes de Bar
– à 1 heure de Podgorica
– à 15 minutes de Tivat

Budva est la station balnéaire des amateurs de soleil sirotant un cocktail sous un parasol de paille en face d’une mer turquoise. Ou aussi pour les fêtards !!!

Mais Budva est bien plus que ça ! Elle est l’une des plus anciennes villes de la méditerranée. Ville fortifiée par les vénitiens, Budva fut en partie détruite par le séisme de 1979 comme sa voisine Kotor. Elle a été reconstruite avec minutie pendant huit années.

Occupée par les Illyriens, fondée par les Grecs, puis ligne de rupture entre l’empire romain d’orient et l’empire romain d’occident, Budva devient vénitienne pendant plus de trois siècles de 1443 à 1797, faisant d’elle la ville la plus méridionale de la république de Venise.

La large Baie de Budva a permis une urbanisation massive de l’époque titiste à aujourd’hui. Mais la vieille ville n’a pas perdu  son charme et mérite largement le détour.

Vous pourrez vous promener le long du port de plaisance, vous perdre dans les ruelles de la citadelle et monter en haut des remparts (2€ par personne). Vous bénéficierez d’une vue extraordinaire sur les toits de la ville et sur l’île de Sveti Nikola.

L’église Saint-Ivan, le monastère bénédictin Santa Maria de Punta et l’église de la Sainte Trinité sont à visiter.

Il fait bon se perdre dans ses ruelles puis s’installer en terrasse sur la plage au pied des remparts. Budva est réputée pour ses soirées animées !

A proximité de Budva, vous trouverez de magnifiques plages : Slovenska Plaza, Mogren, Jaz… et pour 2,50 € seulement vous pourrez prendre un bateau-passeur pour vous baigner dans les eaux claires de Sveti Nikola à 5 minutes.

Le conseil de Tourisme Monténégro
Etape agréable de septembre à juin, Budva mérite au moins une demie-journée de visite sans compter un détour en voiture à Sveti Stefan. Prenez le bac et allez vous baigner à partir de l’île de Sveti Nikola, renommée pour les touristes « Hawaï Montenegro ».
Pour les personnes voulant faire la fête dans un cadre très agréable, sous la chaleur, Budva est la destination. Elle abrite également la très grande discothèque Top Hill, le Trocadéro, le bar branché « Casper »…

Manger et sortir à Budva

Restaurant  « Porto » : jetée de slovenska Plaza – Gastro
Restaurant  » Bruno » : hôtel Avala resort – Gastro++
Bar « Casper » : vieille ville
Discothèque : Top Hill

SEA DANCE FESTIVAL 2018 Budva en Juillet prochain