Herceg Novi, cité jardin

Herceg Novi, la cité-jardin du Monténégro se situe dans les Bouches de Kotor à une cinquantaine de kilomètres de Dubrovnik en Croatie.

Situation :
– à 29 kilomètres de l’aéroport de Dubrovnik
– à 45 minutes de Kotor
– à 1 heure et 20 minutes de Budva
– à 2 heures et 30 minutes de Podgorica

La station balnéaire monténégrine jouit d’un cadre remarquable sur la côte adriatique, à l’entrée des Bouches de Kotor. Le climat y est particulièrement agréable ; la végétation est luxuriante faite de magnolias, cactus, agaves, eucalyptus, grenadiers ou encore bougainvilliers, témoins d’un passé maritime important. Ce jardin botanique attire de nombreux artistes pour la douceur de vivre ambiante.

Pratique pour une arrivée à l’aéroport de Tivat ou de Dubrovnik, la ville fondée au XIVème siècle par le roi bosniaque Tvrtko offre de multiples avantages pour passer d’excellentes vacances au Monténégro, sorties, patrimoine, repos, visites des Bouches de Kotor ou encore pour une escapade à Dubrovnik.

Herceg Novi fut investie à tour de rôle par les Turcs, les Espagnols, les Vénitiens et les Autrichiens, ce qui lui confère un patrimoine riche. Elle porte les témoignages de ce passé mouvementé par son architecture, ses nombreuses petites places reliées par d’étroites ruelles. La ville fut connue par différents noms, tels que Sveti Stefan, Castrum Novum, Castel Nuevo pour finir par s’appeler Herceg Novi. Elle a été conquise par les Turcs au XVème siècle. Les Espagnols en prirent brièvement le contrôle de 1538 à 1539 et décidèrent de renforcer les fortifications existantes. En 1687, les Monténégrins aidés des vénitiens chassèrent les Turcs de la ville et elle passa sous la domination de Venise. Au XVIIIème et XIXème siècle, Autrichiens (1797 – 1806), Russes (1806 – 1807), Français (1807 – 1813) et Anglais se disputèrent la petite cité. Elle fut rattachée en 1923 au royaume yougoslave comme toutes les villes de la côte dalmate.

Le conseil de Tourisme Monténégro
Lieu de villégiature des plus agréables au Monténégro, la riviera d’Herceg Novi vaut le détour si vous êtes en vacances dans les Bouches de Kotor ou jusqu’à Budva. Elle constitue un lieu de séjour idéal pour visiter les Bouches de Kotor et pour vous échapper quelques heures à Dubrovnik. La ville d’Herceg Novi possède de nombreuses richesses patrimoniales : le monastère orthodoxe de Savina construit au XVIème siècle, le jardin botanique, le musée historique, la vieille ville, la tour de l’horloge « Sahat-Kula » monument de l’époque turque situé au centre ville séparant la place basse de la ville de la place haute, la forteresse ottomane « Kanli-Kula ».

Manger et sortir à Herceg Novi
Restaurant « Gradska Kafana » : vieille ville
Restaurant « Klub Knjizevnika » : rue Njegoseva
Restaurant « Catovica Mlini » : à Morinj 15 km vers Perast – Gastro+
Meilleur restaurant du Monténégro cadre sublime, ancien moulin !
Bar « Yachting club 32 » : front de mer