Les Bouches de Kotor

A 40 minutes de Dubrovnik, s’ouvre le plus long « fjord » de la méditerranée ; les Bouches de Kotor justifient à-elles seules un voyage au Monténégro.

Que vous y accédiez en voiture, avion ou bateau, l’arrivée dans les Bouches de Kotor laisse un souvenir inoubliable ! Le compteur de beauté, si cela existait, exploserait…

Les Bouches de Kotor, Boka Kotorska en Monténgrin, forment une baie de 30 km apparentée à un fjord, même si le terme géologique n’est pas strictement correct. Il s’agît en réalité d’un canyon submergé. La baie de Kotor est composée de quatre golfes intérieurs Risan, Perast, Kotor et Tivat. Le plus important des golfes est celui de Tivat. La Baie se divise en quatre communes à visiter lors de votre séjour au Monténégro, Herceg Novi, Risan (Perast), Kotor et Tivat.

Les Bouches de Kotor abritent un patrimoine naturel et architectural époustouflant. Les montagnes dans la mer, une mer d’huile, des villages historiques, des villes vénitiennes, une route d’herceg Novi à Tivat magnifique, des îles, une forteresse, Depuis l’année 1979, année où le Monténégro fut touché par un violent séisme, les Bouches de Kotor sont inscrites au patrimoine mondial de L’UNESCO.

Pour vos vacances, les plus sportifs peuvent passer leur temps en kayak, VTT, plongée et randonnée. Les plagistes trouveront leur bonheur particulièrement du côté de Tivat. Les amateurs de culture peuvent rechercher des objets d’art dans les musées et visiter de nombreuses églises. Quel que soit votre trip, il est impossible d’échapper à la romance de cette baie à couper le souffle .

En attendant de découvrir ce paysage incroyable vous pouvez regarder le film avec Romain Duris « L’homme qui voulait vivre sa vie » qui reflète assez bien la vie des Bouches de Kotor ou vous laisser conter la puissance de ce site par le très célèbre Pierre Loti dans Pasquala Ivanovitch : « Les bleus irisés des montagnes, les bleus crus de la mer, les verts d’émeraude des myrtes qui couvrent les rochers, les rouges des grenades, les verts sombres des oliviers et tout en haut les mornes de pierre se découpent sur le ciel, en gris clair de cendres, en blancheur de lave. »

Les villes en détails : KotorPerast – Herceg Novi

L’intégrale des Bouches de Kotor en randonnée

Carte des Bouches de Kotor
cartes des Bouches de Kotor